Voilà, c’est fini

Nous sommes de retour depuis plus de deux semaines et nous sommes très heureux d’avoir retrouvé tout le monde… enfants, famille, amis, maison, jardin, cochons d’inde… L’année de voyage est passée tellement vite que nous n’avons pas l’impression de les avoir vraiment quittés… il faut dire que les nouvelles se transmettaient rapidement grâce au blog et à Skype.

Nous avons fait un très beau voyage, où nous avons pu découvrir tous les lieux que nous avions rêvé de voir. Bien sûr il reste plein de pays qu’on aimerait bien visiter, ce qu’on essaiera de faire dans les années qui viennent mais sans doute sur des périodes plus courtes… on ne peut pas prendre des congés sabbatiques tous les ans !

Maintenant on va se poser un peu pour reprendre le travail et économiser pour pouvoir réaliser dans l’avenir d’autres projets et d’autres voyages. Nous n’aurons pas de congés avant juin 2016 alors on a tout le temps de réfléchir à nos prochaines vacances…

 

retour

 

Encore quelques mots pour vous dire que nous avons été touchés par l’énorme tremblement de terre qui a détruit une partie du Népal le 25 avril. Nous avons beaucoup aimé ce pays (visité en mars) aux habitants souriants et blagueurs malgré les difficultés qu’ils pouvaient rencontrer. Nous avions sympathisé avec l’équipe de l’hôtel Festoon où nous étions logés pendant pratiquement tout notre séjour. Nous avons reçu des nouvelles rassurantes, tout le monde va bien et leurs familles aussi mais, malheureusement, leurs maisons dans les villages sont détruites. Beaucoup de gens sont morts ou ont été blessés, beaucoup de maisons se sont écroulées, le patrimoine historique est par terre… on souhaite à tous les népalais de s’en sortir très vite et que d’autres pays viennent les aider à reconstruire. On pense bien à eux.

Quelques chiffres et camemberts pour clore ce blog en espérant qu’il vous aura fait voyager virtuellement et, pour ceux qui envisageraient un tour du monde, qu’il vous aura aidé dans vos préparatifs.

 

Maintenant, Place aux Chiffres :

 

Pour les quelques amateurs de la rubrique “remarques” qui rendait plus digeste les bilans par pays on va commencer par quelques remarques chiffrées, ou non, pour ce dernier bilan.

 

Quelques remarques chiffrées, ou non :

  • 99,99 % des gens dans le monde sont sympas, il suffit juste d’être sympa soi-même avec eux.
  • 100 % des chauffeurs de taxi ou de tuk-tuk sont des arnaqueurs, partout dans le monde.
  • Le téléphone portable est partout le nouvel opium du peuple.
  • La télévision est une drogue dure en Amérique du Sud.
  • Les religions font peser l’obscurantisme un peu partout dans le monde, les victimes principales étant surtout les femmes.
  • La gestion des déchets est un problème énorme en Amérique du Sud et surtout en Asie.
  • Nous avons ramené 15161 fichiers photo et vidéo.
  • Nous avons ramené 22 magnets de frigidaire.
  • Nous avons dormi dans 136 hôtels/appartements/campings différents.
  • Nous avons passé 14 nuits dans un bus ou un train.
  • Nous avons pris 26 fois l’avion.
  • Nous avons lu 128 livres à deux.
  • Nous avions 24 kg de bagages pour deux.
  • 99 % du matériel emporté nous a servi (seuls les duvets ont été totalement inutiles).
  • 151 $ australiens, c’est le prix d’un excès de vitesse avec la camionnette-à-tout-faire (modeste toutefois l’excès : 67 km/h au lieu de 60 km/h).
  • Cet article est le 131ème et dernier du blog Topette !
  • 43 personnes étaient inscrites à la newsletter.
  • Nous sommes 100 000 000 % heureux d’avoir fait ce voyage !

 

 

La Durée :

WorldNbreJours

Ca parait simple comme ça, mais en pratique le calcul sur les nombres de jours sous Excel est assez horripilant et au final on a du mal à être d’accord car il y a souvent une différence avec ce qu’on compte sur le calendrier (et sur les doigts !). Bref au total on a voyagé 346 jours, visité 18 pays ce qui fait une moyenne de 19,2 jours par pays. Pour les chipoteurs qui me diront que sur les graphiques je compte l’île de Pâques comme un pays alors que cette une île chilienne, je répondrais qu’en contrepartie je ne fais pas apparaître le Paraguay que j’ai intégré à l’Argentine, ce qui fait bien un total de 18 pays.

 

Le Logement :

WorldHeberg

Pas de surprise sur le logement, la Polynésie Française est l’endroit où se loger est le plus cher, et les pays d’Asie celui où le logement est le meilleur marché, à l’exception notable de Singapour où rien n’est bon marché et qui ne ressemble à aucun de ses pays voisins.

 

Les Repas :

WorldNour

Bizarrement c’est au Cambodge que nous avons mangé pour le plus cher, et sur l’île de Pâques où nous avons le moins dépensé pour la nourriture. Si pour le Cambodge je n’ai pas d’explication, pour l’île de Pâques par contre il y en a une. A force de s’entendre répéter par tous les voyageurs et tous les chiliens “du continent” que sur l’île tout coutait un bras et qu’il fallait qu’on emmène des provisions, et bien on l’a fait. Du coup on n’a pas acheté grand chose sur place, et notre budget nourriture à été le plus bas du voyage. Il faut noter aussi que nous avons mangé au restaurant les trois repas journaliers pendant toute l’Amérique du Sud sauf à Buenos Aires (ou nous louions un appartement) et toute l’Asie. Martine nous a fait d’excellents repas pendant toute l’Océanie et notamment dans nos camionnettes-à-tout-faire.

 

Les Déplacements :

WorldTransp

Sans surprise, l’Australie et la Nouvelle Zélande arrivent en tête du poste transport, ce qui est dû au choix du mode de transport individuel que nous avons fait et que nous ne regrettons absolument pas, celui de la camionnette-à-tout-faire ! Pas loin derrière, la Polynésie Française à cause du pass inter-îles Air-Tahiti, seul moyen de se déplacer d’île en île. Vient ensuite l’Argentine avec ses longs trajets en bus (très confortables) liés à la taille du pays. Le moins cher a été le Chili car nous n’y avons visité que Santiago et Valparaiso qui sont très proches l’une de l’autre. Le Vietnam est très bon marché grâce au système de “l’open bus ticket” qui permet de traverser tout le pays (avec les arrêts que l’on souhaite) pour un prix modique.

 

Les Visites :

WorldVisit

Beaucoup de choses à visiter au Pérou dont quelques unes en “tour” ce qui fausse un peu la donne car ces tours incluent du transport voire de l’hébergement quand ils se déroulent sur deux jours (c’est le cas pour le canyon de Colca ou le Machu Picchu). Pour comprendre les mystères de l’île de Pâques et ses légendes, il est très intéressant de prendre un guide pour la journée. Le notre était Angevin d’origine, et comme il avait vécu en Polynésie Française ils nous a donné de précieux conseils pour cette destination qui venait juste après dans le déroulé de notre voyage. Par contre comme notre séjour sur l’île n’était que de 9 jours, l’impact sur la moyenne journalière est très visible. De plus ce poste comprend le droit d’entrée sur le parc national (sur l’île en fait) qui est aussi cher que la visite guidée. A l’autre bout de l’échelle Singapour où nous avons juste flâné pendant 3 jours et la Polynésie où nous avons profité des activités gratuites proposées par nos hébergement (la présence ou non de ces activités en inclusion étant un facteur que nous prenions en compte lors du choix de ceux-ci).

 

Les Inclassables :

WorldDiv

Par définition le poste divers n’est pas facile à définir. Le positionnement de la Polynésie s’explique par l’achat d’un nouvel appareil photo de remplacement, d’un ensemble masque-tuba et du rappel de vaccin contre l’hépatite B (et encore on  n’a payé qu’une consultation pour deux ce qui nous a mis les deux vaccins à 94,13 € pour la team !). Les pays suivants sont tous les pays avec visa payant (souvent cher, le total des visas nous est revenu à 542 dollars américains) sauf l’Equateur qui est là à cause du droit d’entrée dans les îles Galápagos (220 dollars américains pour deux avec la taxe bagages comprise).

 

La Synthèse :

WorldCoutMoyen

Sans surprise l’Océanie a été le continent le plus cher de notre voyage et l’Asie le moins cher. A noter Singapour qui est vraiment atypique.

 

La Ventilation du Budget Global par Pays :

WorldRépart

Trois pays d’Océanie ont “mangés” à eux seuls 43% du budget et si on y ajoute l’Argentine on dépasse la moitié avec 52%. Il est donc possible de faire un tour du monde avec 48% de notre budget si on évite ces quatre pays, mais ce serait passer à côté de paysages, de moments et de rencontres fantastiques !

 

Soit un Total Général de :

25727,13 € à deux personnes pour 346 jours de voyage.

Ce qui fait un coût moyen de 37,18 € par jour et par personne (ou 34,96 € si on fait la moyenne des coûts moyens par pays).

 

 

Maintenant le budget total et non plus uniquement les dépenses “sur place” :

 

Pour l’obtenir il suffit de rajouter au total des coûts par pays les billets d’avion “Tour du Monde” plus les vaccins, l’assurance santé et le matériel que nous avons acheté avant le départ (sacs à dos, appareils photos, caméra GoPro, ordinateur portable, disque dur externe, liseuses, etc…..).

 

La Ventilation du Budget Global par Poste :

WorldRépartPoste

Le plus gros poste est l’hébergement. Nous avions choisit de prendre à chaque fois que c’était possible une chambre double (climatisée dans les pays très chauds) avec salle de bain privée disposant de l’eau chaude et ce fut le cas pratiquement partout. Pour l’Australie et la Nouvelle Zélande nous avions fait le choix de stationner notre camionnette-à-tout-faire tous les soirs dans un camping, ce qui nous assurait douches chaudes, toilettes, cuisines et rencontres. Le poste billets tour du Monde comprend aussi les deux billets Indonésie-Thaïlande qui n’étaient pas en inclusion (le détail est donc  3594 € par personne pour le billet Tour du Monde + 144,01 € par personne pour le vol Yogyakarta-Bangkok). On avait pensé peut-être prendre le ferry entre ces deux pays mais il est plus intéressant de rentrer en Thaïlande en avion, le visa obtenu à l’aéroport étant d’un mois au lieu de 15 jours aux autres postes frontières.

 

Le Coût Moyen par Jour par Personne et par Poste :

WorldMoyenneJourPoste

En fait c’est la même chose que le camembert précédent mais rapporté par personne et par jour.

 

Le coût total de notre voyage a été de :

37506,02 € à deux personnes pour 346 jours de voyage soit 18753,01 € par personne.

 

Allez, Topette !

Bilan Asie

Nous avons parcouru un petit bout d’Asie pendant cinq mois, principalement l’Asie du sud-est et le nord du sous-continent indien. Nous y avons visité 9 pays : l’Indonésie, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge, le Vietnam, la Malaisie, Singapour, le Népal et enfin l’Inde (uniquement le nord de cet immense pays). Nous voici à l’heure du bilan chiffré de la partie de notre voyage effectué sur ce continent.

 

Mais pour commencer nos « top 5″ de l’Asie :

 

Le Top 5 de Martine

1er : Le Taj Mahal

2ème : Les palais du Rajasthan

3ème : Les rizières de Bali

4ème : La baie d’Along

5ème : La descente du Mékong vers Luang Prabang

Partagé… voilà ce qui définit le mieux mon sentiment sur l’Asie. Bien sûr j’ai aimé visiter de beaux monuments et de riches palais (en Inde, Thaïlande, Cambodge), ou admirer de magnifiques paysages (rizières, Along, Annapurna). Mais je n’ai pas été enthousiasmée comme en Océanie ou en Amérique du Sud. L’Asie est pourtant un continent assez facile à visiter grâce à un peu d’anglais, aux nombreux moyens de transports (avion, train, bus, bateau), pas cher (on y a rencontré beaucoup de français de tous âges qui profitaient du bas coût de la vie  pour  rester plusieurs mois), des cultures  et des cuisines différentes.

Pour répondre à une question qui m’a été posée il y peu de temps, mon pays préféré en Asie a sans doute été le Vietnam, passionnant par son histoire récente et par la diversité des paysages. Nous y avons été de plus très bien accueillis. Et je n’oublie pas les sourires des népalais, les couleurs de l’Inde, les temples dorés de Thaïlande, les rencontres avec d’autres voyageurs français ou étrangers… Et surtout je garde en mémoire l’apparition du Taj Mahal au petit matin, l’un des moments forts de notre voyage !

 

 

Le Top 5 de Georges

1er : Le Taj Mahal

2ème : Le Mékong

3ème : La baie d’Along

4ème : Les temples d’Angkor

5ème : Singapour

L’exercice du Top 5 est toujours aussi difficile ! Le Taj Mahal arrive en tête grâce à la beauté du marbre blanc finement sculpté (superbe au lever du soleil) et à son histoire d’amour si romantique. J’ai adoré naviguer sur le Mékong,. Ce grand fleuve, qui concentre la vie de ses riverains, que ce soit pour pêcher, irriguer, laver, se laver, jouer, se déplacer ou commercer, est un poste d’observation idéal  de la vie quotidienne locale. La baie d’Along et ses milliers d’îlots qui sortent de la brume matinale est superbe et un peu inquiétante (mais comment font donc les marins pour ne pas s’y perdre ?). Les temples d’Angkor sont impressionnants par la superficie qu’ils occupent et le travail énorme que leur construction représente. Leur restauration est aussi un chantier colossal nécessaire, même si cela leur fait perdre un peu de leur magie de cité perdue envahie par la jungle. Enfin j’ai choisit de mettre Singapour dans mon Top 5. Etape non prévue de notre voyage, cette ville-état a été pour moi, citadin dans l’âme, une superbe surprise avec sa propreté maniaque (une exception notable dans la région) et le charme de ses maisons colorées associé aux grands espaces verts et à la majesté de très beaux immeubles.

J’ai donc laissé de côté plein de sites superbes dont ce continent est pourvu et que nous avons parcouru pendant cinq mois. Nous y avons fait aussi plein de rencontres sympas car il y a beaucoup de voyageurs d’assez longue durée qui passent l’hiver européen en visitant ce coin du monde. Un voyage c’est bien sûr des lieux et des monuments mais c’est aussi une succession de rencontres qu’elles durent 5 minutes ou plusieurs jours, et même si cela ne rentre pas dans le Top 5, c’est une un des grands plaisirs du voyage !

 

 

Maintenant, Place aux Chiffres :

 

La Durée :

AsieNbreJours

Nous avons passé 151 jours au total en Asie. Le plus long séjour a été de 33 jours en Inde et le plus court de 3 jours à Singapour, pays que nous n’avions pas prévu de visiter.

 

Le Logement :

AsieHeberg

“In Singapore nothing is cheap” nous avait prévenu notre logeur malaisien de Melaka. Il avait raison notamment sur le logement. Il faut cependant noter que nous étions à Singapour et en Malaisie pour le nouvel an chinois et les vacances qui l’accompagnent, ce qui explique en partie le coût plus élevé pour ces deux pays.

 

Les Repas :

AsieNour

Au Cambodge la nourriture nous a coûté deux fois plus cher que le logement. En règle général en Asie le petit déjeuner “à l’occidentale” revient souvent aussi cher, voire plus cher, qu’un déjeuner ou diner. Il est alors souvent intéressant, quand on peut, de négocier son hébergement petit déjeuner compris. Ou alors on s’habitue à manger une soupe aux nouilles dès le matin !

 

Les Déplacements :

AsieTransp

Le poste transport est élevé au Cambodge car nous avons traversé le pays entièrement alors que nous n’y sommes resté que 7 jours ce qui augmente le prix journalier moyen. En Indonésie nous avons pris l’avion plutôt que le ferry et le bus pour aller de Bali à Java. A l’opposé du classement, le Vietnam a un réseau de transport confortable et bon marché grâce au systeme de l'”open bus ticket”.

 

Les Visites :

AsieVisit

Comme pour le transport, la faible durée du séjour au Cambodge empêche de lisser le prix du pass d’entrée sur le site d’Angkor (20 US$ par jour et par personne). Au Vietnam nous avons fait pas mal de visites dont certaines en “tour”. Certains comme le “tour” du delta du Mékong comprenaient un hébergement et du transport ce qui génère un transfert de poste de dépense. A Singapour nous n’avons fait aucune visite pendant nos 3 jours de présence, nous nous sommes contentés de flâner.

 

Les Inclassables :

AsieDiv

Le poste divers inclut le prix des visas d’entrée pour chaque pays qui en font payer (tous sauf Thaïlande, Singapour, Malaisie). Là aussi moins on reste longtemps, plus l’impact sur la moyenne journalière est important.

 

La Synthèse :

AsieCoutMoyen

Pas de surprise, Singapour est en tête du classement à cause de son coût du logement, suivi du Cambodge où la faible durée de notre séjour ne nous a pas permis de lisser les coûts de visas, visites et transport. A l’autre bout du classement l’Inde où nous avons pourtant choisi de ne pas être en mode trop économique mais où le coût de la vie est vraiment très faible.

 

La Ventilation du Budget Global par Pays :

AsieRépart

 

Soit un Total Général de :

6990,35 € à deux personnes pour 151 jours en Asie.

Ce qui fait un coût moyen de 23,15 € par jour et par personne (ou 25,82 € si on fait la moyenne des coûts moyens par pays).

Allez, Topette !

Bilan Inde

Deuxième pays le plus peuplé au monde après la Chine, L’inde compte 1,3 milliard d’habitants sur une superficie de 3 287 263 km2 (4,9 fois la France), ce qui en fait le 7ème plus grand pays du monde. Le mouvement non-violent de non-coopération initié par le Mahatma Gandhi contre le Royaume Uni débouche sur l’indépendance du pays le 15 Août 1947. L’Inde, à majorité hindoue, subit alors une violente et sanglante partition d’avec le Pakistan-Bangladesh, à majorité musulmane, entrainant un des plus grand déplacement de population de l’histoire avec 12,5 millions de personnes déplacées et environ 1 million de morts. Après une période de monarchie de 3 ans, l’Inde devient une république parlementaire fédérale en 1950. Bien que la ville la plus peuplée du pays soit Mumbai (anciennement Bombay), la capitale de l’Inde est New Delhi. Les langues officielles, au nombre de 23, sont principalement l’hindi et l’anglais. La devise est la roupie indienne (INR).

Ce que nous avons aimé :

  • La beauté des monuments toujours très finement ouvragés.
  • Les couleurs chatoyantes des saris.
  • Le lever du jour sur le Gange déjà animé.
  • La splendeur de marbre blanc du Taj Mahal.
  • Les turbans colorés des hommes.

Ce que nous n’avons pas aimé :

  • Les déchets et les bouses partout.
  • Les klaxons omniprésents, toujours et partout sur n’importe quel véhicule.
  • L’insistance incroyable des rabatteurs et autres conducteurs de Tuk-tuk dont il est très difficile de se débarrasser et qui rendent toute ballade désagréable.
  • Le fait de devoir tout négocier, tout le temps.

Quelques petites remarques :

  • L’indien chique le tabac.
  • L’indien crache beaucoup et donc, à cause de la remarque précédente, c’est coloré.
  • Les vaches sacrées sont partout en ville. Leurs bouses aussi.
  • C’est la première fois qu’on voit un train doubler le train dans lequel on voyage (mais qui résiste bien).
  • C’est curieux cette manie de se teinter les cheveux (et parfois la barbe) en orange.
  • Un indien qui t’adresse la parole est un indien qui veut des sous.
  • Comme tous les chauffeurs de taxi du monde, les chauffeurs de Tuk-tuk essayent forcément de t’arnaquer.
  • Au lieu d’acheter des “rafales”, l’état indien ferait mieux d’acheter des camions poubelles.
  • L’indien est plus chemise que tee shirt.
  • C’est marrant de voir des McDonald’s végétariens.
  • Le racket des doubles prix locaux/étrangers à l’entrée des monuments, c’est assez gonflant à la longue (surtout quand le ratio est de 1 à 100 voire plus…).
  • En fait c’est le pays du monde ou on a eut le plus l’impression d’être un porte-monnaie sur pattes (ou une vache pas sacrée à traire ….).

Nos Hébergements :

  • Kedar Guesthouse : Varanasi 1000 INR la nuit avec petit déjeuner. Accueil très sympathique, chambre confortable,propre et calme, eau chaude, bien placé près d’Assi  Ghat.
  • Casa Di William : Khajuraho 500 INR la nuit sans petit déjeuner. Personnel sympa, chambre confortable quoique un peu sombre, calme, eau chaude sur demande. Bien placé près de l’entrée du groupe des temples ouest.
  • Lucky Guesthouse : Agra 787,65 INR la nuit sans petit déjeuner. Seul le gérant est compétent, la chambre est très chaude et donne sur la rue principale très bruyante, eau chaude. Très bien situé juste à côté de l’entrée ouest du Taj Mahal, et à 200m de l’excellente petite gargote le Joney’s Place.
  • Madhav Guesthouse : Jaipur 900 INR la nuit sans petit déjeuner. Accueil très sympathique, bâtiment récent et très propre situé près de la gare ferroviaire, eau chaude, climatisation, mais assez loin des principaux lieux touristiques.
  • Mewargarh Palace : Udaipur 1000 INR la nuit sans petit déjeuner. Personnel aimable mais froid. Chambre impeccablement propre et agréablement décorée, eau chaude, climatisation, bon restaurant sur place, vente d’excursions et de tickets de bus à des prix très raisonnables.
  • Jaswant Bhawan Homestay : Jodhpur 805 INR la nuit avec petit déjeuner. Accueil très sympathique, chambre immense, eau chaude, climatisation, excellent petit déjeuner compris. Bien situé non loin du fort mais au bout d’une ruelle constellée de bouses de vaches et jamais nettoyée.
  • Hillview Hotel : Pushkar 700 INR la nuit avec petit déjeuner. Accueil sympathique, grande chambre propre dotée d’un immense lit, eau chaude, piscine,bonne restauration possible sur place. Bien placé non loin de la gare routière pour Ajmer.
  • Hotel HKJ Residency : Amritsar 1250 INR la nuit sans petit déjeuner. Personnel serviable, chambre confortable, eau chaude, climatisation. Bien situé à proximité du temple d’or.
  • Raj Mahal Inn : New Delhi 1050 puis 1000 INR la nuit sans petit déjeuner. Accueil très sympathique, chambre confortable dans un bâtiment récent, eau chaude sur demande, climatisation. Dans le quartier routard de Pahar Ganj, à distance de marche de la gare ferroviaire New Delhi et du métro. Pas de restaurant. Très bonne adresse à Delhi.

 

Budget du séjour en €uros pour 2 personnes du 19 mars au 21 avril 2015 :

Bil_Inde

 

A noter le poste divers qui recouvre le prix des visas (77,71 €uros par personne, validité 3 mois).

Soit un Total Général de 1325,87 € à deux personnes pour 33 jours dans ce pays.

Cela fait un coût moyen de 20,09 € par jour et par personne.

Il est largement possible de faire moins cher sur les postes hébergement, nourriture et transport, mais on peut vite tomber dans l’insalubre, l’intoxication alimentaire et le très inconfortable voire dangereux. Etant en fin de voyage nous avons préféré un peu plus de confort et de sécurité !

NB : Le taux de change moyen appliqué pour la conversion des roupies indiennes (INR) en euros est de 66,64 (1€ = 66,64 INR).

Allez, Topette !

Last but not least

Et oui on arrive à la fin de notre périple et on doit vous avouer qu’avec une température de 40° aujourd’hui à New Delhi on est plutôt en mode ramollo à l’ombre et sous les ventilateurs !!

Nous sommes quand même allés passer deux  jours à Amritsar, au nord ouest de l’Inde, où la température était plus fraîche.

Amritsar est la ville où l’on trouve l’une des merveilles de l’Inde, le Temple d’or des Sikhs.

3

le Sikhisme est une religion inventée  au milieu du XVème siècle par le Guru Nanak. Il créa cette religion en mélangeant l’Hindouisme et l’Islam. Il crée cette nouvelle religion en ne gardant que ce qu’il pense de meilleur dans chacune. De l’Hindouisme il rejette le système des castes mais conserve la croyance en la réincarnation. De l’Islam il retient la simplicité, l’absence de représentations divines, la prière et le dogme d’un Dieu unique, la Vérité Suprême.

1

L’Adi Granth, le livre sacré des Sikhs est conservé dans le Temple d’Or. A la fois catéchisme pratique, livre de prières et recueil de poésies, ce livre est la base de la foi Sikh.

4

Ce lieu est un immense complexe religieux qui attire beaucoup de Sikhs du monde entier ainsi que des hindous, des musulmans et des touristes. On fait la queue pendant des heures parfois pour voir le livre sacré dans le temple.

2

Le sikhisme prescrit l’honnêteté et le service de la société. les sikhs sont très présents dans le domaine de l’économie, des affaires et du commerce. Les sikhs (ce nom signifie disciple) ont une barbe non taillée et une belle moustache, n’ont pas le droit de se couper les cheveux et portent un turban coloré cachant leur chevelure sacrée et ne l’otent que le soir à la maison.

Pour cette visite nous avons dû nous couvrir la tête d’un foulard… et nous laisser pousser la barbe !

nous

 Beaucoup de monde également le soir quand les lumières illuminent le temple…

nuit

Et qu’elles se reflètent dans le bassin appelé “piscine de nectar” .

5

Voilà… tout a une fin et notre merveilleux voyage se termine au pays des maharadjahs et de l’Inde éternelle. Nous espérons vous avoir donné envie de découvrir le monde et nous avons vraiment eu du plaisir à partager nos découvertes avec vous. Dans les jours qui viennent vous retrouverez les derniers bilans du voyage.

Mardi soir, en atterrissant à Orly, nous aurons certainement un petit pincement au cœur de penser que l’année de notre périple est déjà terminée mais nous serons heureux de vous retrouver tous très bientôt !

Avant de finir et comme on aime bien partager, on vous emmène faire un tour de tuk tuk… attention ça secoue !!!

Allez, Topette !

Couleurs Indiennes

Suite et fin de notre tour du Rajasthan…

Après quelques jours passés à Udaipur nous sommes partis visiter la région, très aride, car début d’été oblige, le manque d’eau commence à se faire sentir.

Kumbalhgarh est  une forteresse édifiée en 1548 et assez originale avec ses tours en demi-cercle !

Kumbhalgarh 1

Et encore plus bizarre, c’est une forteresse qui ne sert à rien puisqu’elle ne défend aucune ville mais elle est juste entourée de champs et quelques temples… et ça grimpe dur !

Kumbhalgarh 2

Le palais est complètement vide et la seule décoration visible est une fresque représentant des éléphants chasseurs et pêcheurs… Babar avant l’heure ?

Kumbhalgarh 3

Sur les petites routes que nous avons empruntées, nous avons découvert la vie rurale au moment des moissons, effectuées le plus souvent à la main. Pas toujours facile de travailler en sari…

Kumbhalgarh 4

1500 m2, 1444 piliers différents, 84 chapelles et tout est en marbre ! Ranakpur est le plus grand et le plus beau temple Jaïn, et, débuté en 1496, il a fallu 50 ans pour le construire !

Ranakpur 1

Les jaîns sont non violents, ils refusent les armes et ne consomment aucun animal. ils sont au nombre de 4 millions dans toute l’Inde. Ils ont cinq règles principales : ne tuer aucun être vivant, ne pas voler, se détacher des biens matériels, être chaste, ne pas manger de nuit (car on pourrait avaler un insecte)… Ils croient que l’univers est divisé en cycles où alternent progrès et déclin (celui où on se trouve actuellement !) et ils recherchent la libération de l’âme en la détachant de son karma. Bon on ne comprend pas tout mais on a pu admirer la finesse et la grande qualité des sculptures de ce temple !

Ranakpur 2

Jodhpur est surnommée la ville bleue et effectivement c’est la couleur dominante. A l’origine les maisons bleues étaient celles des brahmanes (des savants) et aujourd’hui la tradition perdure car cette couleur éloigne les moustiques.

Udaipur 2

Cette vue sur les maisons bleues a été prise des hauteurs de la ville, là où a été construite la plus grande et la plus majestueuse forteresse d’Inde ! Edifiée au XVème siècle tout en grès rouge, elle renferme plusieurs palais, des temples, des cours….

Udaipur5

On ne va pas vous faire un cours d’histoire ni d’architecture… on ne peut qu’admirer !

Udaipur 4

Des fois on fait de drôles de rencontres comme avec ces touristes…Udaipur 1

Et la nuit c’est tout aussi beau !

Udaipur 3

Dans la rue, quelques femmes chantaient en prévision d’une fête qui commençait dès le soir et devait durer trois jours (surtout une nuit entière !). Leurs saris sont très, très beaux !

femmes

Dernière étape de notre tour du Rajasthan, Puskar la ville blanche, posée au bord d’un lac et entourée de collines. C’est une ville sainte très importante pour les hindous où ils viennent pour s’immerger dans le lac car ses eaux sont réputées laver de tous les péchés !

Pushkar

Ici on peut aussi venir pour l’une des plus grandes foires aux dromadaires dans le monde. Elle a malheureusement lieu en novembre alors on a juste croisé quelques spécimens…

Pushkar 2

Pendant ce temps y’en a une qui voit la vie en rose !

Puskar 3

Elégants ces messieurs dans leurs costumes traditionnels et tout enturbannés…

couleurs

L’Inde aime les couleurs vives. Elles sont fêtées pendant deux jours au moment de la pleine lune entre l’hiver et le printemps, Et ce jour de Holi, les hindous se jettent ces poudres et de l’eau colorées.

Allez, Topette !

Le tour du Rajasthan

S’il y a bien une région en Inde où il est possible de visiter des palais et des forteresses en veux-tu en voilà c’est bien le Rajasthan ! Cette région aride a conservé un patrimoine architectural magnifique et les maharajas, les rois, ont souvent transformé leurs palaces en musées ou en hôtels depuis qu’ils ont perdu leurs titres et privilèges. Et quel plaisir pour nous, humbles touristes, de pouvoir les visiter !

Nous avons quitté Agra au petit matin pour rejoindre Jaipur en train. Jaipur est surnommée la ville “rose”, mais “brique” serait plus réaliste. Nous avions en tête de visiter le Palais de vents, souvent vu dans les reportages sur l’Inde, et nous n’avons pas été déçus… mais un peu surpris . Le palais se trouve dans la vielle ville et la façade se situe au bord d’un trottoir et non pas sur une colline comme nous le pensions ! Il a été construit pour que le vent puisse circuler et rafraîchir l’atmosphère.

palais des vents

A l’intérieur, les femmes du harem du palais voisin, venaient par un tunnel secret pour regarder la rue sans être vues.

palais des vents 2

Même si la façade reste la plus intéressante à regarder, on ne peut s’empêcher d’admirer tous les détails de l’intérieur du palais; les vitraux, les fenêtres sculptées, les peintures sur les portes…

details

A côté du palais des vents se trouve le City Palace où le prince réside encore (dans la partie jaune en hauteur) bâti entre 1729 et 1732. Il est composé de différents palais, cours et jardins.

city palace Jaipur

Les gardes en habits traditionnels aiment poser pour les touristes photographes !

gardes

Les maharajas étaient très riches et ne lésinaient donc pas sur la décoration de leurs palaces, les mosaïques habillent ici toutes les portes. Tout est très beau !Jaipur 1

Jaipur possède donc ces deux magnifiques monuments mais la ville a grandi tout autour à tel point que la circulation et le bruit sont devenus insupportables. La ville est très sale, comme toutes les villes d’Inde d’ailleurs où le problème du traitement des déchets n’est pas solutionné, on marche littéralement dans les poubelles et les bouses de vaches ! Les conducteurs de tuk tuk  nous “collent” et nous harcellent pour nous faire payer des trajets bien plus chers que les indiens. On est souvent abordés pour qu’on achète quelque chose, ou pas, mais qu’on donne de l’argent en tous cas. On n’ose plus demander un renseignement dans la rue ou discuter avec un indien car on sait que ça finira par une demande de sous ! C’est vraiment lassant à la longue et parfois on perd patience ! Il faut faire avec et s’habituer à ce comportement…

vrac

Revenons à des choses plus légères, et pour continuer sur le thème cher à Georges, voici un nouveau modèle de coiffure ou plutôt une nouvelle couleur (orange vif) adoptée par les indiens. On en rencontre régulièrement, ça nous fait rigoler, mais on ne sait toujours pas si c’est une erreur de dosage ou si il y a un sens religieux par exemple qu’on ne connaît pas… Et des petits métiers qu’on ne voit plus chez nous… le laitier ou le vendeur de blocs de glace !

A dix kilomètres de Jaipur, on a grimpé jusqu’au fort d’Amber. On aurait pu profiter de l’éléphant mais on n’aurait peut-être pas rencontré ce nouveau modèle de chèvre-léopard !

animaux

Le fort d’Amber est entouré par 9 kms de remparts et cache derrière ses murailles un vrai palais des merveilles !Amber 1

Le maharaja aimait recevoir et avait vu grand !

Amber 2

Peintures, mosaïques de miroirs du sol au plafond, marbre… tout est là pour nous éblouir !

Amber 3

Un jardin sur l’eau et l’autre à l’intérieur du palais, réservé aux femmes, les douze favorites. Mais le maharaja avait 300 concubines logées à l’extérieur du palais… pas assez grand sans doute !

jardins Amber

Après Jaipur la rose, voici Udaipur la blanche, beaucoup plus calme et tranquille que la première. Le palais, le plus grand du Rajasthan, domine un lac entouré de collines.

Palace Udaipur

Le Lake palace hôtel, très cher,  est posé au milieu du lac. L’architecture du palais est impressionnante et heureusement que la visite est fléchée car on pourrait s’y perdre !

palace Udaipur 3

Les couleurs, les sculptures, les mosaïques… on ne s’en lasse pas !

portes

On ne vous montre pas tout mais on vous assure c’est vraiment un des plus beaux endroits qu’on ait visité durant ce voyage !

palace Udaipur 2

Et même dans les rues d’Udaipur les murs des maisons et des temples racontent des histoires en peinture.

peintures udaipur

Pendant ce temps la vie se déroule tranquillement le long des berges du lac, loin de l’agitation de la ville.

rue Udaipur

Les amateurs de voitures anciennes auront reconnu l’Ambassador, le premier modèle de  voiture 100% indien, produite par Hindustan Motors depuis les années 1950 et toujours en vente dans une version modernisée.

Allez, Topette !