Kenavo !

On vous avait promis une deuxième partie à notre visite de la Bretagne, en précisant que ça nous occupait lorsqu’il pleuvait.

Vu qu’il ne pleut pas souvent par ici, nous voici au dernier jour de nos vacances et donc on vous bricole ça vite fait…

Ayant entendu quelques remarques sur le choix de la musique d’accompagnement (qui était surtout basé sur la longueur du morceau plutôt que sur sa pertinence, on vous l’accorde) Nous avons cette fois-ci longuement réfléchit avant de retenir un magnifique chanson à texte (en français mais sur une musique bretonnisante) qui est “raccord” avec le sujet.

Bon, il manque 9 secondes, il vous suffira de fredonner à la fin…

Pour les remarques concernant le manque de texte, là par contre, c’était le choix de départ car on ne pensait pas que la Bretagne serait pour nous l’occasion de vous faire partager les étonnements qui nourrissent nos réflexions (c’est quand même un peu la France, non ?) lorsque on est à l’étranger.

En tout cas, nous avons passé un mois très agréable dans une région superbe, et comme nous l’avons assez vite deviné il nous faudra bien un autre mois (ou deux, ou trois…) pour réussir à en avoir un aperçu plus complet !

Les vacances se terminant, on rentre demain à Angers pour y passer l’été avant de repartir fin août, mais cette fois sans la camionnette-à-tout-faire.

Et puis on réfléchit aussi pour partir faire un long voyage en fin d’année (pas facile de prévoir quelque chose par les temps qui courent !).

De toute façon, on vous tient au jus !

Allez, Topette !

0
0

Degemer Mat !

On avait prévu de repartir fin mai, mais comme tous les retraités nous sommes débordés ! Du coup nous sommes partis le 7 juin et comme l’Est de l’Europe n’est actuellement pas propice au tourisme, on a choisi de mettre cap à l’Ouest !

Après avoir fait le plein du Camping Car (Aïe Aïe Aïe…) nous voici en route pour un tour de la Bretagne, ce charmant territoire où la terre se termine tout au bout de notre continent.

Optimistes que nous sommes (et sans doute un peu désobligeants pour cette région), nous pensions en faire le tour en 5 semaines.

Vu qu’on n’est rendu qu’à Quimper, c’est sûr qu’on fera une saison 2 !

En attendant comme on est fainéants on ne va pas vous raconter l’histoire de la Bretagne, (c’est à côté, allez-y !) on va juste vous montrer quelques photos glanées de ci de là.

On ajoutera une deuxième partie à ce chef d’œuvre prochainement (ça nous occupe lorsqu’il pleut, donc très rarement…).

Allez, Topette !

0
0

Back Home

Après avoir quitté Tavira à regrets (Quand te reverrai-je, pays merveilleux ?), nous sommes remontés directement à travers l’Espagne (Seville, Salamanque, Valadolid) pour faire une pause rencontre-apéro à Castro Urdiales.

Les moineaux de Salamanque ont un petit air d’Angry Birds, non ?

C’est en effet dans cette charmante cité de bord de mer que nous avions rendez-vous avec Marie-Odile et Eric qui commençaient leurs vacances nord-ibériques en compagnie d’un couple d’amis camping-caristes eux aussi.

Après cette charmante soirée, nous avons fait route sur Bilbao pour retrouver l’aire de camping-car avec sa vue fantastique sur toute la ville. Bon, on était moins bien placés, mais la vue était toujours là. Manque de bol le vent s’étant fortement levé, la nuit a été très agitée dans la camionnette-à-tout-faire (et on n’y était pour rien…).

Relax !

Après un passage de frontière éclair (on n’a décidément pas des têtes de truands) et deux pauses à Seignosse puis Royan, nous sommes arrivés aux Sables d’Olonne.

Il faisait beau et on en a profité pour faire un tour en vélo avant de recevoir Fab et Isa nos deux amies tourdumondistes rencontrées à plusieurs reprises dans des endroits lointains (Thaïlande, Tasmanie). Encore une superbe soirée que nous renouvellerons avec grand plaisir !

Après un détour par Saint-Herblain afin de dire bonjour à nos amis Bill et Sylvie (et faire visiter la camionnette-à-tout-faire à leurs petits-enfants) en les remerciant de leur fidélité à notre modeste blog, nous voilà de retour à Angers.

Bon, Martine a du boulot niveau jardinage (heureusement que le jardin ne fait que 48m2).

On a aussi quelques réparations à faire sur la camionnette-à-tout-faire (ne croyez jamais un camping-cariste qui prétend ne pas avoir de problème avec son camion) et puis, si tout va bien, on repartira fin mai.

De toute façon, on vous tient au jus !

Allez, Topette !

4
0